03 Juil Un Belge menacé d'interdit bancaire en France pour un PV à 17 €

Il était une fois un compte français insolite! Un Belge, que nous nommerons Philippe B, a failli se retrouver interdit bancaire en France pour la somme de 17 €! « C’est pas  moi c’est le Trésor Public », rapporte ce dimanche «l’Union».

En octobre 2012, Philippe B. se fait verbaliser pour un stationnement prolongé. Montant de l’amende : 17 €, qu’il règle rapidement par chèque adressé au Trésor Public. Pour le paiement, il utilise un compte en banque français de l’agence Crédit Agricole de la ville. Mais ce règlement rapide, pour une infraction qu’il a reconnue, va lui causer quelques soucis.

Le Trésor Public n’a pas encaissé son chèque à temps

Jeudi dernier, après une absence de quelques jours, Philippe B. ouvre un courrier daté du lundi précédent, en provenance du Crédit agricole de Givet (le lieu où il s’est fait verbaliser). Surprise! On lui ordonne de régler les fameux 17 € sous quatre jours. Il s’agit donc de payer pour vendredi — le lendemain de son retour —, sous peine de se retrouver interdit bancaire pendant cinq ans en France, avec fichage auprès de la Banque de France.

Le coupable : la lenteur du Trésor Public. La victime : Philippe B. Il avait en effet fermé son compte au mois de janvier, alors que le Trésor Public n’avait toujours pas encaissé les 17 €. Le directeur du Crédit Agricole de Givet constate d’ailleurs que «le Trésor Public a excessivement tardé à présenter (le) chèque».

Pour régler le problème dans les temps, Philippe B. a dû se résoudre à annuler tous ses rendez-vous professionnels, parcourir plus de 100km et payer directement à l’agence de Givet.

Non sans humour à la Belge, Philippe B. a réglé la somme avec des centimes. «Puisqu’on ne me laisse pas le choix du règlement, j’en profite pour me défaire de ma petite ferraille», s’est-il amusé.

LeParisien.fr (Mieux vaut l’avoir en journal)